Add to favourites
News Local and Global in your language
20th of January 2018

علوم



« Monsieur Macron, Unitaid est efficace et indispensable : ne réduisez pas ses financements ! »

« Unitaid soutient des programmes qui une fois introduits devraient permettre d’économiser jusqu’à 1,6 milliard de dollars par rapport aux traitements actuels » (Le président Emmanuel Macron, le 19 décembre à Paris).

Tribune. Alors que le président Emmanuel Macron vient d’achever son premier déplacement en Afrique, la France s’apprêterait à annoncer une baisse de sa contribution financière à Unitaid [structure de financements innovants lancée en 2006, au départ cantonnée à l’achat en gros de médicaments], avec 80 millions d’euros en 2017, contre 100 millions d’euros en 2016, soit une baisse de 20 millions d’euros.

Une décision à contresens de la santé publique mondiale, alors qu’on sait qu’on a les moyens scientifiques et techniques de mettre fin au sida, à la tuberculose et au paludisme, et que la meilleure méthode pour lutter durablement contre une épidémie est de l’éradiquer. Une décision à contresens du discours du président Macron, qui affirme non seulement vouloir augmenter les moyens de l’aide publique au développement, mais aussi placer l’efficacité de l’aide, l’Afrique et la jeunesse au cœur de sa stratégie. Une décision à contresens du rôle historique de la France comme moteur de la santé mondiale, alors que la France a été à l’origine de la création d’Unitaid et s’est donnée pour objectif d’attirer de nouveaux donateurs.

Créé en 2006 à l’initiative des présidents Chirac et Lula, Unitaid est une institution multilatérale qui agit dans plus de 40 pays pour réduire les prix des nouveaux traitements, moyens de prévention et diagnostics contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans les pays en développement. La France en est le premier contributeur, grâce à une taxe de solidarité sur les billets d’avion créée spécialement pour financer l’institution.

Unitaid a révolutionné l’accès au traitement des enfants infectés par le VIH et la tuberculose dans les pays en développement. Son action a permis de réduire le prix des antirétroviraux pédiatriques de 80 % et de développer des antituberculeux pédiatriques qui sont aujourd’hui accessibles dans 60 pays. Des résultats exceptionnels qui démultiplient l’impact des 360 millions...

Read More




Leave A Comment

More News

المغرب اليوم |

Sciences : Toute

Le Figaro - Sciences &

Disclaimer and Notice:WorldProNews.com is not the owner of these news or any information published on this site.